Marie Guibouin

Marie Guibouin

is creating Journal Intime et Portraits de Femmes qui changent le Monde

3

patrons

$18

per month
C'est l'histoire d'une nana un brin utopique qui s'est dit qu'en écrivant son cheminement de femme, maman, artiste, entrepreneure, ça pourrait avoir un impact positif dans sa vie et peut-être qu'en le partageant, pourquoi pas... par accident... on sait jamais... sur un malentendu, ça contribuerait à inspirer ne serait-ce qu'une personne dans le monde...

Tu peux soutenir son travail à partir de 5 dollars par mois. Quel que soit le montant que tu choisis, tu auras accès à son journal magique ! A toi de choisir en conscience à quel niveau tu souhaites contribuer. Tu peux augmenter, diminuer ou annuler ta contribution à tout moment.



Salut !
Je m'appelle Marie. Je suis née un mardi après-midi de novembre, en 1984.
Je suis en couple depuis un mardi soir de décembre 2015.
Je suis maman d'une petite fille depuis un mardi matin de février 2019.

J'ai déménagé 13 fois dans ma vie mais je ne me souviens plus si c'était un mardi.

J'ai été salariée en salon de coiffure pendant 7 ans. Mon seul CDI de toute ma vie entière.
Je fais de la photo depuis que je sais tenir un appareil mais jamais je n'aurais pensé une seule seconde en faire mon métier un jour.

A 26 ans, je suis retournée à l'école pour me former à l'Art du maquillage. C'est très dur de retourner à l'école quand ça fait 10 ans que tu n'y as pas mis les pieds.

A 27 ans, j'ai créé ma première entreprise. J'intervenais en tant que coiffeuse maquilleuse pour la publicité, la télévision et le cinéma. Surtout la publicité en fait.

L'année de mes 30 ans, j'en ai eu marre du monde de la publicité alors j'ai tout arrêté pour créer mon premier projet photographique. On m'a donné Carte Blanche. C'était un projet magique qui a changé le cours de mon existence.

Mais tout ça, j'en parle en détail dans mon premier livre qui est sorti en avril 2019.



Dire que j'ai failli ne pas l'écrire ! J'ai failli abandonner au moins 10000 fois. Ça aurait vraiment été du gâchis quand je lis les témoignages de mes lecteurs. Je ne m'imaginais pas à quel point me raconter pouvait créer des déclics chez des gens. On m'a même demandé quand est-ce que je sortais le Tome 2.

Euh... A vrai dire, ce n'était pas prévu au programme... Si tome 2 il y a, ça sera sûrement pas avant 10 ans.

Et puis un matin de juin 2019... Je suis allée méditer au bord de la rivière.  C'est là que l'illumination est arrivée !

Partager mon cheminement de femme, maman, artiste, entrepreneure, en live, sous forme de journal mensuel.

Alors voilà, c'est pour ça que je suis là.

Le premier numéro est sorti en juillet 2019.

Ce journal, c'est le fil rouge de mon existence.
Ce journal, c'est comme un bijou précieux.

Dans ce journal, j'invite aussi des femmes à raconter leur histoire...

J'imagine les interviewer dans mon jardin ou au coin du feu suivant la saison.
Je me vois les photographier en pleine nature au bord de la rivière...
Est-ce utopique de croire qu'elles vont faire le chemin pour arriver jusqu'à moi ?
Ce qui est sûr c'est que notre chemin ne s'arrêtera pas là, parce que j'ai bien l'intention de les rassembler autour d'une exposition photographique.

Et qui sait les belles surprises que nous allons rencontrer en chemin ?

J'ai longtemps hésité avant de me rendre visible sur ce genre de plate-forme.
Ce n'est pas faute d'y avoir pensé plusieurs fois.

Suis-je légitime ? ai-je bien trop souvent pensé.

En 2014, j'ai créé mon premier projet photo qui a changé le cours de mon existence. C'était magique. Un projet totalement mené à l'intuition où je me suis découverte des capacités insoupçonnées ! J'ai mesuré à quel point l'engagement et la passion pouvait créer un cercle vertueux et rassembler les gens autour d'un projet qui a du sens.

En 2015, j'ai vécu une année difficile, "Le Bad de l'Artiste", comme je le décris au chapitre 5 de mon livre. Ce qui est fabuleux avec ces moments où l'on avance dans le flou, c'est que ça ne dure pas. C'est désagréable et inconfortable, mais la bonne nouvelle c'est que lorsque tu es en bas, tu ne peux que remonter !

En 2016, j'ai commencé une série d'interviews portraits d'artiste sous forme de podcast. Je me rendais dans les ateliers d'artiste. Je photographiais leurs mains en pleine création et réalisais leur portrait. J'avais dans l'idée de réaliser une exposition photographique de toutes ces mains en pleine création ! Une expo qui mettrait en lumière l'invisible, tout ce travail que l'on n'imagine pas lorsque l'on voit le résultat finale d'une œuvre. Une expo qui rassemblerait les artistes mais aussi le public évidemment. Un peu échaudée par les 2000 euros de découvert suite à mon premier projet photo (oui j'avais pensé à tout dans les moindres détails, sauf à me payer moi, oups...), j'ai compris l'importance de mobiliser la communauté. A la fin de chaque interview, j'avais écrit une toute petite phrase en minuscule avec écrit en tout petit petit minuscule qu'on pouvait soutenir mon travail en faisant un don. Tu le sens là, la fille qui demande mais qui n'assume pas du tout ? Résultat, tu imagines bien que je n'ai rien récolté du tout hein !

Je n'ai rien récolté financièrement mais j'ai eu une révélation : la photographie de portrait.

Jamais, ô grand jamais, je n'aurais imaginé cela possible un jour. C'était facile de photographier les gens sans qu'ils le sachent. C'était facile de photographier la vie en mouvement. C'était facile de photographier des mains en pleine création. Mais tu t'imagines l'intimité d'un portrait ? J'en ai pris conscience la première fois où j'ai eu à photographier quelqu'un qui n'était pas à l'aise avec son image. 

En 2017, j'ai mis du cœur à développer mon activité de photographe. C'était bien joli d'aller passionnément à la rencontre d'artistes inspirants, mais tout le temps que je passais à aller les interviewer, photographier, retranscrire l'interview sur mon blog... c'était passionnant certes, mais ça ne me donnait pas à manger. Et oser prendre conscience de sa valeur tout ça tout ça, on en parle ? Mais ça fait partie du chemin. Et quel chemin fabuleux ! C'est en 2017 je crois, que j'ai enfin osé assumer publiquement ma mission auprès des femmes. Tout le monde voyait mon engagement dans la guérison du féminin, sauf moi ! Quand je croisais des gens, on me disait souvent "tiens, j'ai pensé à toi, toi qui œuvre pour les femmes...". Euh... ok... je l'ai jamais dit clairement, ça se voit à ce point là ?

En 2018, en parallèle de mon activité, j'ai continué les interviews sous un autre format. Je recevais mes invitées en live sur ma chaine YouTube. J'avais vraiment envie de continuer les interviews. Toutes ces femmes qui ont des choses à dire, qui osent sortir des sentiers battus en créant des projets qui ont du sens pour elle. Si c'est possible pour elles, c'est possible pour toi aussi. C'était une expérience géniale d'échanger avec elles en direct et d'inviter les auditeurs à réagir en live. 

Nous voilà en 2019. Entre-temps, il s'est passé 10000 choses et pas des moindres !
Nous avons tout quitté dans le ch'nord pour nous installer dans le Sud !
Nous avons donné naissance à une petite fille qui nous comble de joie.
J'ai sorti mon premier livre.
J'ai fait ma première exposition photo ici.
Nous avons trouvé notre lieu de vie idéal pour concilier à merveille notre vie de famille et nos projets professionnels.

Je me sens à un tournant.

Je rêvais de pouvoir mettre mes pieds dans l'herbe en me levant le matin. Ça y est, j'y suis.
Je rêvais d'un lieu de vie en nature et proche de la rivière. Nous y sommes.
J'aspirais à une vie plus simple, plus "slow", hors du brouhaha de la ville. C'est là. 

Franchement, je pourrais m'en contenter et faire ma/notre petite vie tranquilou, en mode "laissez-moi tranquille dans ma grotte". Je pourrais prendre un "petit boulot" histoire de gagner le "minimum vital" et continuer le cours de ma vie en mode "incognito". Bon... C'est pas vraiment le projet. Si je fais ça, je meurs sur place. 

Avant, je me déplaçais par monts et par vaux. Maintenant, j'ai envie d'ouvrir les portes de ma maison à des moments choisis. Je n'ai pas un besoin irrépressible de voir du monde tout le temps. J'ai besoin de calme et de solitude. Oui, j'ai une vie remplie de paradoxe.

J'ai envie de continuer à voir notre fille grandir et évoluer chaque jour.
J'ai envie d'inviter des amis à la maison quand on en a envie.
J'ai aussi envie que l'on reste chez nous en mode "cocooning" sans voir personne.

J'ai envie d'interviewer des femmes dont le parcours m'inspire et me touche. J'ai envie de les inviter dans mon jardin ou au coin du feu suivant la saison. J'ai envie de partager leur histoire au monde. J'ai envie d'ancrer ce moment en les photographiant en nature au bord de la rivière magique. On se retrouve autour d'une expo en 2022 ? 

J'ai envie de créer une communauté engagée et inspirée.
J'ai envie de partager ce nouveau chemin, ce nouveau chapitre où tout est encore à écrire.

J'ai choisi de le faire sous forme de journal mensuel que tu retrouveras ici en te joignant à nous.

Tu peux contribuer à cette belle Aventure à partir de 5 euros par mois. Je te souhaite d'investir en conscience, en fonction de ce qui vibre le plus juste pour toi.

Merci d'Être là.
Merci d'Exister.
Merci d'Être qui tu es.

Marie.
http://marieguibouin.com



Tiers
Merci !
$5 or more per month

(5$ = 5,30€ TTC)

Un petit pas pour nous, un grand pas pour l'humanité :)



Merci infiniment !
$8 or more per month

(8$ = 8,40€ TTC)

De l'infiniment petit à l'infiniment grand !

Merci pour ton inspiration
$11 or more per month

(11$ = 11,60€ TTC)

Notre intuition a toujours raison !

Merci d'honorer ta mission !
$22 or more per month

(22$ = 23,20€ TTC)

Les anges sont avec nous !

Merci pour ton engagement !
$33 or more per month

(33$ = 34,80€ TTC)

Le pouvoir des 3 nous libèrera !

Merci universel !
$42 or more per month

(42$ = 44,40€ TTC)

La réponse à la grande question sur la vie, l'univers et le reste !

C'est l'histoire d'une nana un brin utopique qui s'est dit qu'en écrivant son cheminement de femme, maman, artiste, entrepreneure, ça pourrait avoir un impact positif dans sa vie et peut-être qu'en le partageant, pourquoi pas... par accident... on sait jamais... sur un malentendu, ça contribuerait à inspirer ne serait-ce qu'une personne dans le monde...

Tu peux soutenir son travail à partir de 5 dollars par mois. Quel que soit le montant que tu choisis, tu auras accès à son journal magique ! A toi de choisir en conscience à quel niveau tu souhaites contribuer. Tu peux augmenter, diminuer ou annuler ta contribution à tout moment.



Salut !
Je m'appelle Marie. Je suis née un mardi après-midi de novembre, en 1984.
Je suis en couple depuis un mardi soir de décembre 2015.
Je suis maman d'une petite fille depuis un mardi matin de février 2019.

J'ai déménagé 13 fois dans ma vie mais je ne me souviens plus si c'était un mardi.

J'ai été salariée en salon de coiffure pendant 7 ans. Mon seul CDI de toute ma vie entière.
Je fais de la photo depuis que je sais tenir un appareil mais jamais je n'aurais pensé une seule seconde en faire mon métier un jour.

A 26 ans, je suis retournée à l'école pour me former à l'Art du maquillage. C'est très dur de retourner à l'école quand ça fait 10 ans que tu n'y as pas mis les pieds.

A 27 ans, j'ai créé ma première entreprise. J'intervenais en tant que coiffeuse maquilleuse pour la publicité, la télévision et le cinéma. Surtout la publicité en fait.

L'année de mes 30 ans, j'en ai eu marre du monde de la publicité alors j'ai tout arrêté pour créer mon premier projet photographique. On m'a donné Carte Blanche. C'était un projet magique qui a changé le cours de mon existence.

Mais tout ça, j'en parle en détail dans mon premier livre qui est sorti en avril 2019.



Dire que j'ai failli ne pas l'écrire ! J'ai failli abandonner au moins 10000 fois. Ça aurait vraiment été du gâchis quand je lis les témoignages de mes lecteurs. Je ne m'imaginais pas à quel point me raconter pouvait créer des déclics chez des gens. On m'a même demandé quand est-ce que je sortais le Tome 2.

Euh... A vrai dire, ce n'était pas prévu au programme... Si tome 2 il y a, ça sera sûrement pas avant 10 ans.

Et puis un matin de juin 2019... Je suis allée méditer au bord de la rivière.  C'est là que l'illumination est arrivée !

Partager mon cheminement de femme, maman, artiste, entrepreneure, en live, sous forme de journal mensuel.

Alors voilà, c'est pour ça que je suis là.

Le premier numéro est sorti en juillet 2019.

Ce journal, c'est le fil rouge de mon existence.
Ce journal, c'est comme un bijou précieux.

Dans ce journal, j'invite aussi des femmes à raconter leur histoire...

J'imagine les interviewer dans mon jardin ou au coin du feu suivant la saison.
Je me vois les photographier en pleine nature au bord de la rivière...
Est-ce utopique de croire qu'elles vont faire le chemin pour arriver jusqu'à moi ?
Ce qui est sûr c'est que notre chemin ne s'arrêtera pas là, parce que j'ai bien l'intention de les rassembler autour d'une exposition photographique.

Et qui sait les belles surprises que nous allons rencontrer en chemin ?

J'ai longtemps hésité avant de me rendre visible sur ce genre de plate-forme.
Ce n'est pas faute d'y avoir pensé plusieurs fois.

Suis-je légitime ? ai-je bien trop souvent pensé.

En 2014, j'ai créé mon premier projet photo qui a changé le cours de mon existence. C'était magique. Un projet totalement mené à l'intuition où je me suis découverte des capacités insoupçonnées ! J'ai mesuré à quel point l'engagement et la passion pouvait créer un cercle vertueux et rassembler les gens autour d'un projet qui a du sens.

En 2015, j'ai vécu une année difficile, "Le Bad de l'Artiste", comme je le décris au chapitre 5 de mon livre. Ce qui est fabuleux avec ces moments où l'on avance dans le flou, c'est que ça ne dure pas. C'est désagréable et inconfortable, mais la bonne nouvelle c'est que lorsque tu es en bas, tu ne peux que remonter !

En 2016, j'ai commencé une série d'interviews portraits d'artiste sous forme de podcast. Je me rendais dans les ateliers d'artiste. Je photographiais leurs mains en pleine création et réalisais leur portrait. J'avais dans l'idée de réaliser une exposition photographique de toutes ces mains en pleine création ! Une expo qui mettrait en lumière l'invisible, tout ce travail que l'on n'imagine pas lorsque l'on voit le résultat finale d'une œuvre. Une expo qui rassemblerait les artistes mais aussi le public évidemment. Un peu échaudée par les 2000 euros de découvert suite à mon premier projet photo (oui j'avais pensé à tout dans les moindres détails, sauf à me payer moi, oups...), j'ai compris l'importance de mobiliser la communauté. A la fin de chaque interview, j'avais écrit une toute petite phrase en minuscule avec écrit en tout petit petit minuscule qu'on pouvait soutenir mon travail en faisant un don. Tu le sens là, la fille qui demande mais qui n'assume pas du tout ? Résultat, tu imagines bien que je n'ai rien récolté du tout hein !

Je n'ai rien récolté financièrement mais j'ai eu une révélation : la photographie de portrait.

Jamais, ô grand jamais, je n'aurais imaginé cela possible un jour. C'était facile de photographier les gens sans qu'ils le sachent. C'était facile de photographier la vie en mouvement. C'était facile de photographier des mains en pleine création. Mais tu t'imagines l'intimité d'un portrait ? J'en ai pris conscience la première fois où j'ai eu à photographier quelqu'un qui n'était pas à l'aise avec son image. 

En 2017, j'ai mis du cœur à développer mon activité de photographe. C'était bien joli d'aller passionnément à la rencontre d'artistes inspirants, mais tout le temps que je passais à aller les interviewer, photographier, retranscrire l'interview sur mon blog... c'était passionnant certes, mais ça ne me donnait pas à manger. Et oser prendre conscience de sa valeur tout ça tout ça, on en parle ? Mais ça fait partie du chemin. Et quel chemin fabuleux ! C'est en 2017 je crois, que j'ai enfin osé assumer publiquement ma mission auprès des femmes. Tout le monde voyait mon engagement dans la guérison du féminin, sauf moi ! Quand je croisais des gens, on me disait souvent "tiens, j'ai pensé à toi, toi qui œuvre pour les femmes...". Euh... ok... je l'ai jamais dit clairement, ça se voit à ce point là ?

En 2018, en parallèle de mon activité, j'ai continué les interviews sous un autre format. Je recevais mes invitées en live sur ma chaine YouTube. J'avais vraiment envie de continuer les interviews. Toutes ces femmes qui ont des choses à dire, qui osent sortir des sentiers battus en créant des projets qui ont du sens pour elle. Si c'est possible pour elles, c'est possible pour toi aussi. C'était une expérience géniale d'échanger avec elles en direct et d'inviter les auditeurs à réagir en live. 

Nous voilà en 2019. Entre-temps, il s'est passé 10000 choses et pas des moindres !
Nous avons tout quitté dans le ch'nord pour nous installer dans le Sud !
Nous avons donné naissance à une petite fille qui nous comble de joie.
J'ai sorti mon premier livre.
J'ai fait ma première exposition photo ici.
Nous avons trouvé notre lieu de vie idéal pour concilier à merveille notre vie de famille et nos projets professionnels.

Je me sens à un tournant.

Je rêvais de pouvoir mettre mes pieds dans l'herbe en me levant le matin. Ça y est, j'y suis.
Je rêvais d'un lieu de vie en nature et proche de la rivière. Nous y sommes.
J'aspirais à une vie plus simple, plus "slow", hors du brouhaha de la ville. C'est là. 

Franchement, je pourrais m'en contenter et faire ma/notre petite vie tranquilou, en mode "laissez-moi tranquille dans ma grotte". Je pourrais prendre un "petit boulot" histoire de gagner le "minimum vital" et continuer le cours de ma vie en mode "incognito". Bon... C'est pas vraiment le projet. Si je fais ça, je meurs sur place. 

Avant, je me déplaçais par monts et par vaux. Maintenant, j'ai envie d'ouvrir les portes de ma maison à des moments choisis. Je n'ai pas un besoin irrépressible de voir du monde tout le temps. J'ai besoin de calme et de solitude. Oui, j'ai une vie remplie de paradoxe.

J'ai envie de continuer à voir notre fille grandir et évoluer chaque jour.
J'ai envie d'inviter des amis à la maison quand on en a envie.
J'ai aussi envie que l'on reste chez nous en mode "cocooning" sans voir personne.

J'ai envie d'interviewer des femmes dont le parcours m'inspire et me touche. J'ai envie de les inviter dans mon jardin ou au coin du feu suivant la saison. J'ai envie de partager leur histoire au monde. J'ai envie d'ancrer ce moment en les photographiant en nature au bord de la rivière magique. On se retrouve autour d'une expo en 2022 ? 

J'ai envie de créer une communauté engagée et inspirée.
J'ai envie de partager ce nouveau chemin, ce nouveau chapitre où tout est encore à écrire.

J'ai choisi de le faire sous forme de journal mensuel que tu retrouveras ici en te joignant à nous.

Tu peux contribuer à cette belle Aventure à partir de 5 euros par mois. Je te souhaite d'investir en conscience, en fonction de ce qui vibre le plus juste pour toi.

Merci d'Être là.
Merci d'Exister.
Merci d'Être qui tu es.

Marie.
http://marieguibouin.com



Recent posts by Marie Guibouin

Tiers
Merci !
$5 or more per month

(5$ = 5,30€ TTC)

Un petit pas pour nous, un grand pas pour l'humanité :)



Merci infiniment !
$8 or more per month

(8$ = 8,40€ TTC)

De l'infiniment petit à l'infiniment grand !

Merci pour ton inspiration
$11 or more per month

(11$ = 11,60€ TTC)

Notre intuition a toujours raison !

Merci d'honorer ta mission !
$22 or more per month

(22$ = 23,20€ TTC)

Les anges sont avec nous !

Merci pour ton engagement !
$33 or more per month

(33$ = 34,80€ TTC)

Le pouvoir des 3 nous libèrera !

Merci universel !
$42 or more per month

(42$ = 44,40€ TTC)

La réponse à la grande question sur la vie, l'univers et le reste !