"#281 Méca-Kirlia



Méca-Kirlia est utilisé le plus souvent lors des interrogatoires, à l'aide de ses capteurs sensoriels il est capable de ressentir et de traduire les émotions de ses prisonniers pour discerner la vérité du mensonge. Pour obtenir la coopération de son interlocuteur ce méca-pokemon est capable de générer une multitude de sons binauraux pour conditionner ce dernier à une émotion spécifique afin qu'il délivre l'information voulue. Il génère ces sons à l'aide des plaques pendantes de sa tête et de ses hanches. 



Sur le champ de bataille il est utilisé comme détecteur-saboteur. En fonction de la fréquence des frottements des plaques entre-elles, le son généré produira chez l'ennemi une réaction physiologique unique, c'est cette réaction physiologique qui permettra à ce méca-pokemon de repérer l'ennemi. Une fois que la présence des ennemies est avérée, méca-kirlia est capable de les manipuler au moyen de ses sons binauraux, il peut générer des émeutes incitant l'ennemi à se détruire lui-même, il peut les paralyser, les rendre inconscient.



La meilleure fonction de méca-Kirlia est sans conteste la reprogrammation cognitive. A l'aide d'une gamme de sons spécifiques il peut changer une unité ennemie en agent double sans que celui ne soit conscient de la manœuvre, il lui suffit de d'activer l'unité avec un son "d'accroche" quand elle doit rapporter les informations et la désactiver avec ce même son lorsque c'est fait. 



En cas de problème majeur ou de contre-unité, Méca-Gardevoir et Méca-Gallame entrent en jeu pour anéantir les lignes ennemies."