BEYOND SOUL
 
On me surnomme Samm, je ne me souviens plus d'où me vient ce nom, mais c'est celui par lequel je sors de mes pensées, de mes analyses, de mon monde... Ce matin, je me suis réveillé en sueur. J'étais profondément encré dans ce rêve. Et, comme à mon habitude, j'ai passé le reste de la journée à ressasser tout ce qui s'est déroulé durant ces quelques secondes.


Ce n'était pas un rêve effrayant. J'en fais rarement. Ce sont souvent des rêves sans dessus dessous avec lesquels je me questionne sans arrêt. Comme si ces rêves étaient plus importants que la réalité de ma propre vie. Je ne sais pas pourquoi, mais je sais que ce rêve n'est pas comme les autres. Je tente donc d'en écrire le plus possible sur les détails dont je me souviens.


D'abord, il me vient à l'esprit quatre choses qui semblent plus importantes que tout le reste : les lettres 'MP', le nom Marigold, l'expression 'Beyond Soul', qui signifie : au-delà de l'âme. La dernière chose qui me semble primer sur les autres est ceci : 'Émilie est la clé'.


Je ne crois pas vraiment que les rêves veulent vraiment dire quelque chose d'important. Mais, je n'ai plus le goût de passer mes heures à m'y enfermer pour analyser le moindre indice. C'est pourquoi j'ai décidé d'écrire tout ce qui me passerait pas la tête, pour qu'ensuite, je puisse penser à autre chose.


Au départ, je me souviens que j'étais en compagnie de Nefaarhi, ma bien-aimée, mon épouse depuis bientôt 10 ans. Nous étions en plein concert de musique. Notre groupe préféré était en tête d'affiche, mais pour la première partie, nous avons eu la surprise de voir un groupe de notre passé, avant même notre mariage. Nous l'écoutions toujours lors de nos escapades nocturnes en amoureux.


Nous étions debout sur un des balcons en train de se réjouir de cette surprise. En me retournant, j'ai aperçu quelqu'un qui me semblait familier. Je me suis approché de cette jolie dame, et elle me parla comme si elle me connaissait. J'ai l'impression que son nom m'interpelle, mais tout ce qui me reste à l'esprit, ce sont ces lettres : 'MP'. J'ai décidé de la surnommer 'MayPle'.


MayPle : " comment allez-vous les amis ? Ça fait un bail que l'on s'est vu ! Je suis contente d'enfin vous revoir. "


Samm : " moi aussi, je suis content de vous voir. Il s'en est passé des choses depuis notre dernière rencontre. En fait, la chose qui nous a le plus marqués, c'est lors de notre mariage. En fait, c'était notre plus belle journée, mais aussi notre pire. "


MayPle : " comment cela ? "


Samm : " en fait, nous étions vraiment heureux de nous marier, mais la mère de Nefaarhi était malade et elle est malheureusement décédée en cette même journée... "


MayPle : " oh non ! Cela a dû être toute une épreuve pour vous deux. Surtout pour ta chère Nefaarhi ! Je suis sincèrement touchée et désolée pour vous... Je n'ai pas de mot... "


Samm : " merci, c'est bien gentil de votre part. "


Pendant ce temps, le spectacle se déroulait, sans que Nefaarhi ne détourne le regarde du 'band', comme hypnotisée par la musique de notre passé... Elle ne semblait pas s'être aperçue que quelqu'un nous parlait. Nous nous tenions par la main. C'est alors que quelque chose qui me parut presque surnaturel arriva : Nefaarhi, les yeux toujours fixés vers les musiciens, s'éleva dans les airs et quelque chose l'attirait vers la scène.


J'ai tenté de la retenir, mais MayPle me tenait aussi par la main. Elle voulait désespérément me dire quelque chose. Cela semblait urgent et impératif. Mais je devais protéger et 'réveiller' ma bien-aimée de cette étrange emprise. J'ai essayé de toutes mes forces de garder Nefaarhi près de moi, mais en vain. Je voulais lâcher prise d'avec MayPle, mais mon alliance était coincée dans sa main. En fait, elle portait une magnifique bague qui était ornée de plusieurs diamants rouge et rose qui formaient un très joli papillon. Et cette bague et la mienne étaient presque fusionnées tellement elles étaient coincées.


C'est donc pour cela que la main de ma douce a finalement glissé de mes doigts désespérés. Nefaarhi survola la foule pour ensuite rejoindre la scène. Après cela, tout semble s'être évaporé ; la scène, les musiciens, la foule, tout le décor. Même que tout d'un coup, nous n'étions plus à l'intérieur, mais à l'extérieur.


Les dernières paroles de MayPle, avant qu'elle aussi ne disparaisse, ont été : " Émilie est la clé ! ". Je suis alors resté avec les deux bagues dans la main... Dans l'autre main m'est apparu une petite pile de feuilles vertes. Dix en tout. J'ai lu les quelques lignes et j'ai compris qu'il s'agissait de contrats afin d'inscrire neuf personnes pour m'aider dans mon urgente mission de retrouver ma tendre épouse.


Je me suis alors écrié du haut de ce qui restait du balcon. Espérant interpeller au moins cinq ou six personnes pouvant être encore tout près.


Samm : " Oyé ! Oyé ! Sa majesté la reine MayPle requiert votre attention ! La participation de neuf chevaliers est demandée afin de récupérer Nefaarhi La Tendre. Joignez-vous au chevalier Samm Revenn pour l'aventure de votre vie ! "


...


Aucune réponse. Les ruelles sont vides. Plus que quelques pas et chuchotements qui s'envolent au loin.
Samm : " allez au diable bande de mauviettes ! "


C'est ainsi que s'est terminé mon rêve. La seule autre chose dont je me souviens, c'est la phrase : 'au-delà de l'âme'. Cela me paraît un bon titre pour cette hallucination nocturne qui me reste encore perplexe.


Enfin, qui est Marigold ?