Chu fini! Continues, toi!
 
Le long de la rivière chocolat de Moncton, la Petitcodiac, entre la bibliothèque municipale et le palais de justice, il y'a une partie du marais qui n'a pas encore de végétation. C'est juste de la boue, toute craquée. 

Les gens vont souvent sur ce bout de terre pour regarder le mascaret passer. Quand on y est, on se croirait dans le désert mais il suffit seulement de tourner la tête vers le centre-ville pour se rendre compte qu'on est à une petite marche d'une bonne crème glacée.

Taco fait allusion au FICFA, ou Festival International du Cinéma Francophone en Acadie, un festival du film de Moncton.