Crimes contre les civils, désertions et affrontements - L'armée ukrainienne à la dérive après plus de 1 000 jours de guerre dans le Donbass
Alors que dimanche 8 janvier marquait le millième jour de la guerre du  Donbass, l'armée ukrainienne n'a rien trouvé de mieux à faire pour  marquer ce sinistre anniversaire que d'enlever de nuit une vingtaine de civils dans le village de Kourakhovo, pour les amener, menottés, sur la ligne de front, près de la localité de Maryinka. Un crime de guerre ignoble commis par la 10e brigade d'assaut de montagne des Forces Armées Ukrainiennes (FAU) et l'unité Alfa du SBU (Services de Sécurité Ukrainiens).