Day 1 - How we made my new "Un éternel été" music video / 1er jour - Comment nous avons filmé mon nouveau clip "Un éternel été"
(En français ci-dessous)
Bonjour,

I hope all you guys are well. My new music video "Un éternel été" (An eternal summer) directed by French filmmaker David Basso was released Dec 13th. For those who are my patrons here on Patreon, you will be able to see it before its release! I thought I'd share with you a little bit of the stories of how this music video was made. It was a long process and a lot of work... 

I have been collaborating with David for a while now. He had previously done two music videos for two of my songs: "Terre Brûlée" (Scorched Earth) and "Une place au soleil" (A Spot In The Sun) both off my last album "Made in Gaspésie"; however, I had never met him in person. He did both of those videos in France, without me being there. He lives near Lyon. After the forest fires that hit the Columbia Gorge during the summer of 2017, I wanted to make a music video for my song "Un éternel été" that talks about Climate Change. Every year, with temperatures rising, the Pacific NorthWest, where I live. is getting more and more vulnerable to Forest Fires. 

I therefore imagined a post-apocalyptic world where there was only one season left, a brutal hot summer, where survivors go wandering around at night to try and find Freon and water. In my own way, with this video, I wanted to try and raise a little more awareness about the problem of climate change and Global Warming. It affects all of us and is a reality. So I contacted David and asked him if he would be interested in coming to Oregon and making a music video for that song. He agreed. With the fantastic help from some of my fans on Kickstarter, we were able to make this project a reality. We could start filming the second week of August 2018. It also helped us raise funds for the great non profit "The Friends Of The Columbia Gorge" that helps preserve it's natural wonder


For several weeks, on top of taking care of the Kickstarter campaign, David and I did a lot of leg work before he arrived in Portland. After agreeing on the plot of the video and it's main message, we needed to talk about the locations. Where should we film, what kind of props we need (thanks Regan for your help!), what camera to use, how long it would take to film, etc... I was learning a bit more every day. While still in France, he found actors online, interested in participating in this crazy project (using Facebook groups). He also decided he would film the entire music video using his iPhone... yes you read it right, just with his phone. He explains more about this, in French, here 

When David finally arrived in Portland, we drove all the way to The Dalles, about and hour and half East of Portland, to scout out different locations. On a side note, thanks to one of my generous fans, we took care of offsetting the carbon footprint of his plane ticket and the gasoline we used to make this video. Before filming we also met with the main actress in the video, Elizabeth Champion and talked over the phone to the wonderful Candide who was going to help us (along with Lila) take care of makeup and hair dressing. Just like the actors, they were also donating their time. Without them nothing of all this could of been possible. In other words, we had a team and were ready to start shooting!  


The first day of shooting, next to The Dalles, Oregon, was done in a blazing 100° F heat and under a smoky sky due to forest fires. Ironically the song was, unfortunately, becoming a reality. We met all the actors (Michael, Edward, Elizabeth) and the crew for the first time and were ready to start shooting in a landscape made of dry yellow burnt hay fields. We also checked out the (unloaded guns) actor Michael Streeter had brought to use as props. David seemed amused and fascinated. 

I'm always amazed how long you have to wait on a set. As one of the actors said, it's all "Hurry up and wait".  I had brought some food and refreshments beforehand and made sure everyone had enough water to drink. I was running around carrying an umbrella to make sure no one was too hot. It was brutal. It's also incredible how many times you need to redo a scene. To make sure you get the right one. All the actors were very patient and when my umbrella was not enough they had to go cool down in the car with the AC on. 

All the actors did a really great job. They all had a certain role to fulfill in the plot. They all have different life stories and different resumes. I must admit I was very impressed by Elizabeth Champion, our main actress. She had to redo, so many times, different scenes, carrying 2 jugs of water on her shoulders, up and down the steep hills of the burnt fields we were shooting in, wearing makeup, gloves and other apparatus, and never complained once! She even rolled in the dirt to have her makeup look more real! She's a tough one! 💪 She told us her grandparents used to have a farm near by...maybe that explains why.... What a talented young Oregonian actress! It was so wonderful to work with her. 

On the set, I also admired David's patience and dedication. It was a treat to observe him film. He was running around everywhere, laying down in the dust, hopping over barbed- wire fences... I  could feel he had something in mind, a vision, and wouldn't let go until he got it on camera. It's so much work to make a music video. I can't even imagine what it would be to make a movie. I've very happy he accepted to be part of this great project. 

I was the last one to appear on camera. I had to lip sync to my song, sitting next to an old rusted tank. We used a small Bluetooth speaker to play the song. Elizabeth would walk right in front of me, as if I wasn't there. It was fun for me to be directed and to play the actor. Although it was a bit dangerous too...after filming for an hour, we realized I was sitting right next to a hornet's nest. There were a bunch of them there, but luckily none of them reacted. It was probably time for "apéritif" and they had better things to do! 

After an 8-hour day of shooting, in the dry and windy heat, it was time to let loose a bit. I took the team to Double Mountain brewery to have a beer and some pizza. Although we were all exhausted, so many great days. We were all so exhausted by also happy. We were ready for Day 2 of shooting (here

There are more pictures below in the French section of this blog post. "Merci" for taking the time to read this blog. 

Eric John Kaiser

Ps: My music video "Un éternel été" is available to screen here You can become one of my Patrons on patreon / VIP fan club (here) if you want to support me in making more videos, but also improving my home studio. You will get access to exclusive content and unreleased songs. You can also subscribe to my Youtube channel here (here) Merci!  

Bonjour à tous,

J'espère que vous allez bien. Le nouveau clip vidéo pour ma chanson "Un éternel été" réalisé par la talentueux David Basso  est sorti le 13 Décembre. Je pensais vous raconter un peu l'histoire de ce clip et comment nous en sommes arrivés là. Cela n'a pas été un long fleuve tranquille et cela nous a demandé de longues heures de travail. 

Après les feux de forêts ravageurs qui ont frappé les Gorges de la Rivière Columbia, proche de Portland, durant l'été 2017, j'ai décidé d'essayer de faire un clip pour ma chanson "Un éternel été" qui parle des changements climatique. En effet le réchauffement climatique accentue chaque année les risques de feux de forêts dans le Nord Ouest des USA, là ou je vis. Dans cette chanson, j'imagine un monde post apocalyptique où il ne reste qu'une seule saison, un été sec et brutal. Les survivants de cette époque ne sortent que la nuit et partent à la recherche d'eau ou de fréon. 

A ma façon et à mon échelle, je voulais essayer de parler davantage de ce problème. Je pense qu'aujourd'hui cela nous concerne tous. J'ai donc contacté David pour voir s'il était intéressé. Il m'a dit oui tout de suite et il était prêt à venir dans l'Oregon pour filmer. J'avais déjà collaboré avec lui par le passé. Il avait réalisé deux de mes précédents clips "Terre Brûlée" et "Une place au soleil" tous deux extraits de mon dernier album "Made in Gaspésie". Il les avait tourné en France, sans que je sois à ses côtés. Nous nous étions jamais rencontré auparavant. Grâce à l'aide et au fantastique soutien de certains de mes fans qui ont participé à ma campagne de financement participatif sur Kickstarter, ce projet a pu se concrétiser et devenir une réalité. 

La préparation du clip, nous a pris un certain temps. Nous avons commencé plusieurs semaines avant son arrivée à Portland. Après s'être mis d'accord sur le scénario et le message du clip, il nous fallait décider où nous allions filmer, des accessoires dont nous avions besoin (un grand merci à Regan pour son aide), quel caméra il nous fallait, combien de jours de tournages nous avions besoin, etc... J'apprenais tous les jours un peu plus. David trouva des acteurs alors qu'il était encore en France (en utilisant des groupes Facebook) et il décida pour des raisons pratiques, mais aussi esthétiques, qu'il tournerait le clip avec son iphone. Oui c'est bien cela, j'ai bien dit son iphone. Quelle époque, quelle époque épique, comme disait l'autre. Si cela vous intéresse, il nous en parle davantage dans cette vidéo

Quand David est finalement arrivé à Portland, nous avons conduit jusqu'à "The Dalles" (oui les Dalles, un mot français!) à une heure et demi en voiture à l'Est de Portland, pour trouver l'endroit précis où nous allions filmer ainsi que les plaines semi désertiques que nous recherchions comme décors. Entre parenthèses, je voulais aussi vous dire que grâce à une de mes fans, nous avons amortis l'empreinte carbone du billet d'avion de David ainsi que l'essence que nous avons utilisée pour nous déplacer. Avant de commencer le premier jour du tournage, David a également rencontré en tête à tête Elizabeth Champion, l'actrice principale du clip, pour échanger ses idées avec elle. Il a également discuté par téléphone avec la fantastique Candide qui allait, assisté de Lila, nous aider avec le maquillage et les coiffures des acteurs et actrice. Comme eux, ils étaient tous bénévoles. Sans eux nous n'aurions rien pu faire. Nous avions notre équipe de choc et nous étions fin prêt à démarrer !

Le premier jour de tournage s'est fait sous une chaleur accablante de presque 38°C. Le ciel était aussi tout grisâtre en raison des feux de forêts. Malheureusement, ma chanson semblait vouloir devenir une réalité. Après avoir donné rendez-vous aux acteurs (Michael, Edward) et au reste de l'équipe dans un Burgerville (une chaine de fast food "made in Oregon") nous étions prêts à filmé dans un décors fait de champs de blé brûlés, jaunes et acres. Nous avons aussi pris le temps d'admirer, si l'on peut dire, les fusils, non chargés, que l'un des acteurs, Michael Streeter, avait amené avec lui, pour les besoins du clip. David semblait amusé et fasciné à la fois. 

C'est toujours passionnant pour moi de voir combien de temps on passe à attendre sur le tournage d'un clip. "On se dépêche d'attendre" comme me disait l'un des acteurs. Et il avait raison. J'étais en charge de la logistique. J'avais amené beaucoup de breuvages et de nourriture.  Je voulais être sûr que personne ne manquait de rien. Il faisait très chaud et je me baladais avec un parapluie pour protéger, tant bien que mal, ceux qui en avait besoin, de la chaleur. Lorsque cela tâpait trop fort, certains d'entres nous, nous mettions à l'abri dans la voiture avec l'air conditionné allumé. 

Tous les acteurs ont fait du super boulot. Ils avaient tous un rôle précis à remplir. Ils venaient tous d'horizons différents. Je dois admettre que j'étais particulièrement impressionné par Elizabeth, la jeune actrice principale du clip. Elle a dû refaire et refaire tellement de fois certaines prises, tout en portant deux gros bidons d'eau sur son dos, remontant sans cesse une colline en plein cagnard, avec du maquillage sur la figure et des gants. Elle s'est même roulée dans la poussière pour que son costume paraisse plus vrai. Tout cela sans se plaindre une seule fois. 💪 Costaud notre petite Oregonienne. Elle m'a expliqué que ses grands parents avaient un ranch dans la région et qu'elle leur rendait visite quand elle était petite. Ceci explique peut-être cela. Quelle super actrice. Nous avons beaucoup aimé partager tout ces moments avec elle. 

Lors du tournage, j'observais aussi avec admiration le travail de David. Il courait partout, s'allonger à même le sol dans la poussière, sautait au dessus de barbelés pour trouver le bon angle et se démenait dans tous les sens. Il semblait toujours avoir quelque chose en tête, une vision à réaliser, et ne lâcherait pas l'affaire tant que tout cela n'apparaissait pas, parfaitement, comment il l'avait imaginé, sur l'écran de sa caméra. C'est tellement de boulot de faire un clip. Je n'arrive même pas à imaginer ce que cela doit être de faire un film. Je suis vraiment heureux qu'il ait accepté de faire ce beau projet. Je n'y serais pas arriver sans lui. 

A la fin de la journée, c'était finalement à moi de faire l'acteur. Alors qu'un petit haut parleur bluetooth jouait ma chanson, je devais chanter par dessu, en playback, assis avec ma guitare sous une grosse citerne rouillée. Après plusieurs prises et presques une heure de tournage de ce plan, David a réalisé que j'étais assis juste à côté d'un nid de guêpes (sur le baril jaune dans la photo ci-dessous). Heureusement, elles ne semblaient pas intéressées. C'était sans doute l'heure de l'apéritif. Tant mieux! 

Après une bonne journée de 8 heures de tournage, sous une chaleur accablante et avec un vent sec et intense, il était finalement temps de se reposer un peu. Toute l'équipe se retrouva dans une brasserie à Hood River, à 25 minutes de là, pour une bonne bière et une part de pizza bien méritées. Nous étions tous exténués, mais heureux de ce premier jour. Il était temps de préparer le second jour de tournage (ici).  

Merci d'avoir pris le temps de lire ce blog.

Eric John Kaiser

Ps: Le clip vidéo de ma chanson "Un éternel été" est disponible ici. Si vous devenir membre de mon fan club exclusif sur Patreon et ainsi avoir accès à des vidéos et des chansons disponibles nulle part ailleurs, vous pouvez vous inscrire: ici Vous pouvez aussi me suivre sur Youtube (ici) Merci!