Quand j'étais p'tite, mes parents n'étaient pas du genre  "câlin-câlinou-bisous". Sûrement parce que leurs parents ne l'étaient pas non plus. Alors, on ne savait pas comment faire pour se rencontrer de cette manière.
On ne sait toujours pas faire.
Et même, maintenant, peut-être que ça serait bizarre si tout d'un coup, mon père ou ma mère me prenaient comme ça dans leurs bras.
Mais parfois, en pensée, on se serre l'un contre l'autre, juste parce qu'on en a besoin ou qu'on en a envie.
On n'ose pas se dire que l'on s'aime.
Alors on se l'écrit. Et hier, j'avais envie de le peindre.
Parce qu'on a parfois besoin d'être étreint, de sentir autour de soi les bras protecteurs d'un père ou d'une mère. Parce qu'on a parfois besoin de redevenir ce petit enfant qui ne désire qu'une seule chose : être aimé.

...

When i was a little girl, my parents weren't the kind of parents who hugged or kissed. Surely because their own parents weren't that kind of parents neither. So we didn't know how to do to met each other like this.
We still don't.
And it probably would be super strange if today, suddenly, my father or my mother hug me.
But sometimes, secretly, in our thoughts, we cuddle each other, because we need it or we want it.
We don't dare to tell 'i love you' to each other.
So we write it. And yesterday, i wanted to paint it.
Because sometimes, we just need to be hugged, to feel the warm arms of a father or a mother around ourselves. Because sometimes we just need to be that little kid again who want just one thing : to be loved.

...
Cette toile et d'autres sont sur Society6 si vous en voulez une reproduction / This painting is available for prints here :
https://society6.com/annassez

Et parfois, je vends des originaux là / and sometimes i sell originals there :
https://www.etsy.com/fr/shop/AnnassezPeinturlure

Love y'all

Anna