My Comic Process (part 2)
🇬🇧  The second part of my working process is the one I consider the most complex. I have to transform text into images. Since it’s quite hard, I can’t draw my pages straight on, I need a transitional step which is the storyboard. This is when I cut the text into pages and panels.

I print my script and write some notes on it (cf. pic above). On another page, I draw up to 9 tiny comic pages. For each one, I split the action into panels and choose which one is the most important. Sometimes, you also have to add panels to show the settings or to make the action slower.

About the framing, I try to turn around the characters so it’s not too static. But, my main goal is to draw pages as easy to read/understand as possible, so I don’t try fancy framing, which would seem out of place anyway.

Stay tuned for part 3! 😊

🇫🇷 La seconde partie de ma méthode de travail est celle que je considère comme la plus complexe. Il s’agit à cette étape de transformer du texte en images. Comme ce n’est pas évident, je ne dessine pas directement les planches, il me faut une étape intermédiaire qui est le storyboard. C’est le moment où il faut découper le texte en pages et en cases. 

J’imprime mon script et j’y mets des annotations (cf. image). Sur une feuille à part, je storyboard jusqu’à 9 planches en tout petit. Pour chaque page, il faut diviser l’action en cases et déterminer laquelle va être prédominante. Parfois, il faut aussi ajouter des cases pour situer l’action ou pour donner un rythme plus lent.

Concernant le cadrage, j’essaie de tourner autour des personnages pour ne pas être statique. Mais mon objectif premier est la lisibilité, je ne vais donc pas tenter des cadrages audacieux ou spectaculaires. De toute façon, cela paraîtrait incongru.

A bientôt pour la suite ! 😊