Une adoption, ouiiiii!

J’ai quand même une bonne nouvelle à vous annoncer aujourd’hui. Des chats meurent, des chats naissent, trop se font abandonner, mais certains se font… adopter! Oui oui! Alors, qui a eu la chance de trouver son foyer pour la vie? C’est Ong Lee! Notre belle petite boulette de face de loutre est partie vivre chez Ioana, mais seulement après un long examen à la clinique, où on lui a nettoyé les oreilles (ça gratte!) et pris du sang puisqu’on n’avait pas encore fait de test de dépistage pour le VIF (virus de l’immunodéficience féline) et le FeLV (virus de la leucémie féline). C’est négatif, yé! La vétérinaire croit que ses symptômes respiratoires sont une séquelle d’une infection sévère qu’elle a eue dans le passé, mais qu’ils sont bénins. Pas de toux ni d’écoulements, seulement un petit bruit nasal, comme un enfant plein de crottes de nez. Elle ne semble pas incommodée, et elle est en pleine forme. Elle a pu recevoir ses vaccins, enfin. Ong Lee a de petits bobos au visage, près de la bouche. Ce pourrait être une allergie alimentaire, alors elle va manger du d/d de Hill’s durant les prochaines semaines, question de voir si ça a un effet positif. 

Ong Lee s’adapte vite aux changements et gère bien son stress, sauf en voiture. La pauvre a fait un caca nerveux pendant que je l’emmenais à la clinique, et au retour, bin, tout est sorti, par à peu près tous les orifices. Maintenant on sait qu’il vaut mieux mettre un sac de plastique sur le siège de la voiture quand on a une cage de transport peu profonde. Toutes mes excuses au chauffeur de taxi… 

Merci à Francesca d’avoir bien pris soin d’elle durant les dernières semaines, merci à ma soeur de l'avoir gardée pendant que j'en avais plein les bras, et merci à Ioana de lui offrir une belle vie chez toi!